Les astuces pour être à l'heure à l'école

En partenariat avec Paroles de mamans

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+

Par Till the Cat

 

Le matin, la mère des filles partant travailler très tôt (trop tôt ?), c'est moi qui gère le chronomètre et donc le temps qui sépare leur réveil de la sonnerie d'entrée à l'école.
Même si mes filles sont scolarisées depuis quelques années, absolument rien n'a changé au fil du temps à part peut-être une chose : nouveaux rythmes scolaire = début de la journée d'école 30 minutes plus tôt.
De fait, chaque matin, c'est une nouvelle course contre la montre qui démarre pour nous tous. Alors j'ai bien pensé à quelques astuces mais j'hésite encore à les mettre réellement en pratique. Qu'en dites-vous ?


- Les coucher pré-habillés. Dans une housse de pressing, si possible. Pour éviter de froisser les vêtements.
Gain de temps estimé : 23 minutes. Temps gagné sur : le choix des vêtements qui vont plus ou moins bien ensemble, la recherche de la chaussette manquante, et les discussions sans fin pour prouver que leurs envies ne sont pas compatibles avec la météo.


- Prendre le petit déjeuner dans la voiture ou les transports en commun.
Gain de temps estimé : 19 minutes. Attention, cette solution n'est pas sans risque de taches sur les vêtements.


- Planter une tente sur le parking de l'école et y dormir du dimanche au jeudi.
Gain de temps estimé : 21 minutes. Temps de trajet économisé plus, en hiver, temps de grattage/dégivrage de pare-brise. Problème : manque de confort.


- Envisager une carrière dans l'éducation nationale, décrocher le poste de directeur d'une école disposant d'un logement de fonction.

Gain de temps estimé : 52 minutes. Problème : nécessite d'avoir un certain sens du sacrifice.


- Transformer sa salle de bain pour y intégrer un portique de lavage corporel automatique multifonctions. Comme on en trouve pour les voitures.
Gain de temps estimé : 27 minutes. Problème : cet appareil n'existe pas encore (je vous propose de pleurer ensemble quelques minutes).


- Engager un militaire à la retraite pour qu'il gère la troupe en les motivant (comprendre, en leur hurlant dessus à l'aide d'un mégaphone)

Gain de temps estimé : 34 minutes. En plus, les lits seraient faits au carré chaque matin.

Youpi !!! Problème : supporter que le militaire à la retraite vous hurle également dessus.


Ou alors, on se lève 30 minutes plus tôt ...
... mouais, non, c'est l'idée la plus bidon de toutes.
Oubliez.